Gérée aujourd’hui par Laurence et Fabrice COLLIN, l’exploitation viticole sur les coteaux Sézannais témoigne avant tout d’une belle histoire, entre amour pour le terroir champenois et tradition familiale.

Un vignoble de 7 hectares au sud-ouest de Châlons-en-Champagne

Si l’année 1974 marque les débuts de la vente directe de champagnes, l’activité de la famille COLLIN remonte à plus de quatre générations. Comme ses grands-parents avant lui, Fabrice COLLIN perpétue la tradition et s’engage pour la valorisation des champagnes et du savoir-faire traditionnel.

Les fondements d’un champagne savoureux

Pour faire un bon champagne, il faut tout d’abord disposer d’un bon produit à savoir l’excellence du raisin. Riche d’une cadre naturel généreux et unique, l’exploitation regroupe trois cépages champenois d’exception :

  • Le Chardonnay (blanc) à 60%,
  • Le Pinot Noir à 35%,
  • Le Pinot meunier à 5%.

Un savoir-faire transmis de génération en génération

Avec ce bon produit, les récoltants coopérateurs y allient un talent qui se traduit dans un premier temps dans la culture de la vigne. C’est alors que les exploitants de la Maison Champagne Olivier Collin mettent un point d’honneur à maîtriser toutes les étapes essentielles à la bonne fabrication du champagne. À savoir :

  • La taille durant la vie hivernale de la vigne.
  • Le liage qui permet de fixer les sarments de la vigne sur les fils.
  • L’ébourgeonnage au mois de mai, qui permet de supprimer une quantité de jeunes pousses considérées comme non fructifères.
  • Le relevage (maintien des brins) pendant les mois de juin et juillet.
  • Les vendanges l’été : la récolte du fruit manuellement et traditionnellement.

Fragile, le raisin récolté est alors emmené au pressoir rapidement afin de débuter la fermentation avec des levures qui ont été minutieusement sélectionnées. D’autres étapes viennent alors s’ajouter au processus de fabrication :

  • Un débourbage et nettoyage des vins tranquilles qui vont être amenés à faire une deuxième fermentation avec la création de la mousse (avec ajout de sucre et nouveau ferments).
  • La mise en bouteille pour finaliser la fermentation. La transformation va alors s’effectuer en bouteille (du vin tranquille en vin effervescent).
  • Qui dit fermentation dit création de dépôts. C’est alors qu’un dégorgement est réalisé. Ce dernier permettra de chasser ces dépôts à l’intérieur.
  • L’ajout d’une liqueur d’expédition qui permettra de faire la différence entre champagne brut et champagne demi-sec.

Ainsi naissent les cuvées exceptionnelles de la Maison Champagne Olivier Collin. Pour les découvrir en détails, rendez-vous à la rubrique « Nos cuvées ».

Pour toute autre information supplémentaire concernant l’exploitation viticole sur les coteaux Sézannais, veuillez contacter vos récoltants coopérateurs par téléphone ou par le biais du formulaire de contact en ligne.


Actus, nouveautés, promos...
Inscrivez-vous à notre newsletter !